Compotée de chou rouge

Nb de couverts Difficulté Coût Saison
4 Facile  Pas cher Juin à Avril

12 Juin 1994, cantine de l’école de la mairie, je ne le sais pas encore mais, c’est le dernier jour que je verrais du chou rouge.

Ce légume, que tous les enfants fuient, fait partie de la famille des « oh c’est dégueu ! », avec le céleri en salade et les épinards.

Plus de 20 ans plus tard, le hasard de la vie nous rassemble à nouveau. Le panier bio auquel nous sommes abonnés nous fait une surprise cette semaine.

Au moment de valider la commande, ma femme hésite :

« Ah, je ne sais pas si on prend le panier cette semaine?
– Pourquoi? Il y a un problème?
– Du chou rouge, c’est dégueu ! (vous voyez, cette fameuse famille)
– Oh, mais tu dois avoir un mauvais souvenir. Prends-le quand même, on va essayer de trouver une recette. »

Après quelques semaines aux fourneaux, je ne sais pas ce qu’il m’a pris de me lancer dans ce défi.

Certainement un optimisme démesuré, une passion grandissante pour la cuisine et le plaisir de découvrir de nouvelles recettes.

Mes recherches se sont arrêtées sur : « une compotée de chou rouge ».

Le chou y est cuisiné en accompagnement, chaud, ce qui à coup sûr, nous évitera de nous rappeler de mauvais souvenirs.

Liens rapides :
Trucs&Astuces Ingrédients La Recette
Truc & astuces 

Oui je sais, ça donne des frissons.

Apres des semaines d’apprentissage, annoncer un plat comme ça à ma femme, c’est un peu ma qualif’ en coupe de France. J’aurais bien lancé l’hymne de la ligue des champions mais c’est certainement un peu prématuré.

Passé la joie d’avoir trouvé une recette qui a l’air bonne, je suis plus inquiet qu’autre chose quant à sa réalisation, et à son goût.

Pour être franc, je partais tellement dans l’inconnu, que par sécurité, j’avais fait chauffer une casserole d’eau pour assurer un accompagnement de secours. Un plat de pâtes express m’aurait sauvé le diner.

Rassurez-vous, je n’en ai pas eu besoin, car cette recette vous réconciliera à jamais avec ce légume. Et si vous n’étiez pas fâché avec, et bien tant mieux pour vous, ça vous fera une idée de recette en plus.

Cette recette a deux atouts importants qui sont la base de ce blog.

Elle est ultra facile, et sa préparation est très rapide, vous n’avez presque rien à faire.

Cet accompagnement associe chou rouge et pomme. Oui des pommes !
Ça m’a également surpris, mais la cuisson longue qui permet de compoter fruits et légumes et l’assaisonnement font de cette recette « un best ».

Pas de crainte pour les réfractaires au sucré/salé, il n’est pas prononcé, vous vous régalerez.

Vos enfants et vous, sortirez immédiatement de la liste des « oh c’est dégeu » le chou rouge.
Depuis nous en mangeons régulièrement.


Avant de rentrer dans le détail de la recette, voici les principales étapes :

  1. Emincer le chou.  Quand on part de rien, émincer c’est loin.
    Heureusement, ma femme n’est jamais bien loin, par sécurité, et pour m’aider surtout.
    En fait c’est simple. Émincer, c’est « couper en tranches ou lamelles plus ou moins fines des légumes ».
    Donc il suffit de couper votre chou en lamelles. Vous comprendrez dans le détail. (ci-dessous)
    .
  2. Epluchez les pommes, et coupez-les en gros morceaux.
    .
  3. Mettez dans votre cocotte, un filet d’huile d’olive, le chou, puis les pommes.
    .
  4. Ajouter, sel, sucre, eau et vinaigre de cidre pour assaisonner parfaitement cet accompagnement.
    .

La préparation ne vous prendra pas plus de 10 minutes. Et le tour est joué, vous n’aurez (presque) plus rien à faire.

Il suffit de laisser mijoter, 45 minutes environ, à feu doux, en mélangeant de temps en temps.

Allez, à vos fourneaux, et surtout, ne vous mettez pas la pression, cuisinez avec amour, c’est l’ingrédient de base de tous cuisinier, novice, amateur ou pro.

Haut de page

Liste des ingrédients pour 4 personnes
1/2 chou rouge
 2 grosses pommes ou 4 petites
 2 cuillères à café de sucre
 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
 1 verre d’eau
 2 pincées de sel


Avant de commencer, lancez la playlist que je vous ai préparé, c’est plus sympa de cuisiner en musique, en plus
c’est gratuit (il vous suffit juste d’avoir, ou de créer, un compte chez deezer) 😉

Haut de page

 

Etapes détaillées de la recette
Temps de préparation Temps de cuisson
10 minutes 45 minutes

Pour une cuisson parfaite, utilisez une cocotte en fonte.

1. Préparez le chou rouge

Enlevez la partie centrale blanche, en bas du chou. C’est elle qui tient les feuilles.

1a. Là, elle est retirée.

1b. Puis retirer la première feuille à l’extérieur. 

1c. Coupez votre chou en deux, ce sera plus simple pour l’émincer. 

1d. Emincez le chou

Coupez-le en lamelles plus ou moins fines dans le sens de la largeur. Faites-le rapidement, la taille importe peu.

2. Préparez vos pommes. 
Epluchez-les, puis coupez-les grossièrement. C’est pareil, leur taille n’a pas d’importance. 

3.  Commencez la cuisson

Mettez un filet d’huile d’olive dans votre cocotte, et plongez-y votre chou. Laissez-le cuire 5 minutes à feu moyen. Ça va le saisir.

3a. Rajoutez les pommes,

Remuez-les bien à votre chou. Laissez le feu moyen quelques minutes.

4. Terminez par l’assaisonnement. 

Mettez 2 belles pincées de sel, puis 2 cuillères à café de sucre.
Remuez pour bien diffuser l’assaisonnement.

4a. Pour finir l’assaisonnement

On ajoute un petit verre d’eau, et 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre.

Remuez à nouveau, et vous pouvez couvrir votre cocotte avec le couvercle.

Une fois les assaisonnements terminés, baissez votre cuisson à feu doux. 

5. Laissez mijoter 45 minutes à feu doux,  en surveillant de temps en temps, à ce que ça n’attache pas.
Remuez régulièrement.  Rajoutez un peu d’eau si nécessaire. 

c’est prêt à table

Haut de page

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *