3, 2, 1…..SuperPapaCuisine.com est en ligne.

Voilà. Le bruit courait depuis quelques semaine dans toute les rédactions.

Le tout-Paris, et le toute-la-France d’ailleurs, se nourrissaient de cette rumeur :
« t’as entendu? SuperPapaCuisine va lancer son blog.
– Oui j’ai appris, c’est génial. Mais on ne sait pas quand. »

Je vous le dis, tout internet n’attendait que ça. Des centaines de fans rafraîchissaient désespérément la page d’accueil, dans l’incertitude d’accéder au Saint Graal.

Le buzz devenait énorme, au point de dépasser les Daft Punk, rois en la matière.

Et un jour, ça y est il était là, en ligne, accessible à tous!

Scène de joie dans la rue, tout le monde exultait ! Des chaînes de SMS annonçaient la nouvelle :
« T’as vu SuperPapaCuisine.com est en ligne!
– Oui, c’est génial ! Enfin ! Depuis le temps que j’attendais! Je te laisse, je vais voir le site. »

Bip, bip, bip, bip. 7H30. Oh non, le réveil, c’était un rêve.

Encore un de ces rêves déjantés que je fais.  Et celui-la était cool, plutôt soft.

Je ne comprends toujours pas celui ou j’étais en short, avec une tête de chevreuil sous le bras, des ailes de cygne dans le dos, et une queue de dragon, dans la cuisine d’un restaurant au moment du service, et j’hurlais sur Gordon Ramsay qui passait le balai devant Philippe Etchebest à plat ventre, qui faisait un ventriglisse. C’était une sorte de curling.

Non, je ne me l’explique pas celui-là.

Retour à la réalité. Ma femme rentre du travail et me demande : 

« Alors mon amour, j’ai vu que tu avais mis ton blog en ligne, t’as eu des visites?
– 
Mouais, 6 visiteurs, dont toi, ma mère et ma tante qui m’a appelé 30 minutes pour me dire que ça ne se faisait pas de faire des endives au jambon sans béchamel, j’en pouvais plus.
Ah si, David aussi, qui m’a dit « t’es un ouf seb, va sur Delivroo, les mecs te livrent tout ce que tu veux, c’est génial tu devrais essayer. C’est relou la cuisine, laisse ça à ta femme, viens boire une bière »
– Non mais t’inquiète mon amour, ça va le faire. Et tu diras à David que c’est un con ! »

Et voilà comment, dans la plus grande discrétion de ma cuisine (rien à voir avec le thème du blog, c’est juste le seul endroit où j’arrive à me concentrer dans l’appart), la main tremblante, après des semaines de travail, j’ai cliqué sur le bouton «publier» de mon blog.

Vous avez peut être raté ce lancement officiel, et je ne vous en veux pas, vous êtes quelques-uns.

Là, vous venez d’atterrir sur ce blog en ayant tapé « flemme de cuisiner » « recette rapide pour débutant », ou un truc du genre sur Google.

Et grâce à l’excellent travail de notre service référencement, plus précisément de ma femme entre 22H00 et minuit après le marathon du soir (boulot/métro/bain de ma fille/dîner de ma fille/ lecture de l’histoire/ notre dîner) vous lisez cet article, (« ce post » en terme de blogueur), avec passion et curiosité, et vous vous dîtes : « wahou, c’est pile ce qu’il me faut ce truc ! » et ce truc c’est mon blog !

Au fil de votre navigation, vous trouverez une collection de recettes inédites, accessibles à tous les niveaux (surtout aux débutants), originales, détaillées comme jamais avec l’appui de photos de grande qualité, qui vous permettront de réussir toute les recettes.

Je distillerai des astuces des plus secrètes, des anecdotes passionnantes, (ça dépend pour qui) et je l’espère vous donnerai envie de cuisiner à l’heure où vous ne rêvez que d’une chose : vous affaler dans ce canapé qui a conservé votre forme de la veille : un I majuscule, à l’horizontale.

Et le service ne s’arrête pas là. (Mais où va s’arrêter ce mec! c’est un fou!)

Chaque recette est accompagnée d’une playlist, (concoctée par mes soins, soyez indulgents) pour vous accompagner en musique dans vos préparations culinaires. Une sorte de compilation du plaisir/bonheur.

Petite précision à ce sujet : les playlists sont dispos sur Deezer, il faut donc que vous ayez un compte ou en créer un (c’est gratuit). Je sais ce que vous pensez « le mec est un bel enfoiré, il nous fait nous abonner à un service pour écouter ses 3 chansons du moments, encore une arnaque ».
Et bien non, je ne touche rien sur tout ça et je paye même un abonnement premium, trop con le gars! D’ailleurs Deezer, il faudrait peut être qu’on en parle non?

Voilà voilà, vous savez presque tout sur le site qui va « révolutionner » votre vie culinaire! En tout cas, j’espère qu’il vous aidera ou vous inspirera pour vos recettes.

Pour ce qui est de la partie « Actu », là ou vous êtes en ce moment, c’est un peu la partie fourre-tout. Les restes du dimanche soir, un frichti très varié où l’on peut retrouver un peu de tout avec plaisir :

Mes coups de coeur, mes chroniques culinaires (t’enflamme pas), mes lectures du moment (on attend ça avec impatience!), mes enquêtes chocs (Ouhla tremble Bernard de la Villardière) et biensûr mes dernières recettes!

Bonne lecture, bonne cuisine, et surtout faites vous plaisir à mijoter de bons petits plats.

Si vous avez le temps, faites-moi vos retours sur le site, le contenu, la forme, ou tout ce que vous voulez : les couleurs, la taille de la police, une virgule oubliée, un truc à chipoter, peu importe vos remarques sont les bienvenues. 

Enfin, si vous voulez connaître mes motivations à lancer ce blog, c’est ici

A bientôt

Seb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *